Aller au contenu
Accueil » L’argent des plantes : comment investir dans le cannabis médical ? 🪴

L’argent des plantes : comment investir dans le cannabis médical ? 🪴

Le marché du cannabis médical est un marché d’envergure mondiale. Selon Statista, le revenu annuel mondial du cannabis médical est estimé à 17,7 milliards de dollars. Avec le nombre de nouveaux clients qui s’ajoutent chaque année, il ne serait pas surprenant que ce chiffre dépasse les 26 milliards de dollars dans les 10 prochaines années.

Avec l’essor de la réglementation du cannabis à usage médical et récréatif, les investisseurs n’ont jamais été aussi proches d’une nouvelle chance d’investir dans le cannabis. Cela signifie que d’innombrables nouveaux joueurs sur le marché se lanceront dans cette industrie dès cette année.

  1. Le cannabis médical 🍁
  2. Les avantages du cannabis médical ✅
  3. Les risques du cannabis médical ✋
  4. L’investissement dans le cannabis médical 🚀

Le cannabis médical 🍁

L’usage du cannabis à des fins médicales est légal dans plusieurs pays. Cependant, il n’est pas toujours facile d’avoir accès à ces produits. Si vous êtes un investisseur intéressé par cette industrie, vous devez vous tourner vers les sociétés en démarrage. Ces entreprises sont des sociétés privées qui ont pour mandat de développer des médicaments à base de cannabis ou de développer des méthodes de production plus efficaces (plus de détail en fin d’article). Elles emploient en général des scientifiques et des chimistes expérimentés qui ont déjà travaillé dans l’industrie pharmaceutique.

À ce jour, la plupart des produits pharmaceutiques à base de cannabis sont produits à partir d’une variété de cannabis baptisée « marihuana », qui est un nom donné au cannabis à des fins récréatives. Cependant, les scientifiques ont constaté que marihuana contient de faibles taux de certains cannabinoïdes, tels que le THC, qui sont les composants actifs du cannabis. Ils ont aussi constaté que ces cannabinoïdes étaient présents dans d’autres variétés de cannabis. L’une de ces variétés est la variété à haut taux d’indolénine (ultra-indica), qui possède l’appellation commune « skunk ». L’indolénine est un cannabinoïde qui présente des propriétés semblables à celles du THC, mais elle est cinq fois plus concentrée dans la plante que le THC.

Les scientifiques ont découvert que l’utilisation d’une variété à haut taux d’indolénine (skunk) accélérait la concentration du THC et des autres cannabinoïdes actifs dans la plante. Les experts de l’industrie pharmaceutique ont passé au crible différentes variétés de cannabis afin de déterminer si elles pourraient être utilisées dans la production de médicaments à base de cannabis. Cette variété a permis aux scientifiques de produire des médicaments à base de cannabis tout en réduisant le coût de production.

Les médicaments à base de cannabis qui sont disponibles sous les noms de « Charlotte’s Web », « Bedrocan » et « Sativex® » contiennent du cannabis à forte concentration. Le taux d’indole dans ces variétés est plus élevé que celui du THC. Les médicaments à base de cannabis qui contiennent un haut taux d’indolénine sont cependant beaucoup plus chers que les autres variétés de cannabis.

Cannabis Medical Juicy Fields

Les avantages du cannabis médical ✅

Le cannabis est régulièrement utilisé pour soulager les effets secondaires d’un grand nombre de différentes maladies. Il s’agit là d’un usage médical bien documenté. Le cannabis n’est toutefois pas un remède de remplacement pour les traitements courants, et ne doit pas être confondu avec les drogues psychotropes telles que la cocaïne et l’héroïne.

Le cannabis est également utilisé dans un but thérapeutique pour soulager les symptômes de plusieurs maladies, comme le cancer (en particulier tumeurs du cerveau et du sein), la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, les troubles chroniques de l’épilepsie, et la fibromyalgie. Le cannabis peut aussi être utilisé pour soulager les symptômes associés aux douleurs chroniques et aux douleurs liées à certaines maladies, telles que la sclérose en plaques. Le cannabis n’est pas conçu pour être un remède miracle, mais il peut être utilisé dans le cadre d’un programme de traitement comprenant d’autres médicaments. Dans certains cas, des produits à base de cannabis peuvent aussi agir comme un substitut aux drogues psychotropes.

Les propriétés anti-inflammatoires du THC et des cannabinoïdes synthétiques ont déjà été démontrées dans des recherches scientifiques. Des tests ont montré que le THC et le CBD réduisent les inflammations de la cornée et de la conjonctive, et qu’ils peuvent avoir des effets anti-inflammatoires sur les tissus musculaires.

La culture du cannabis est largement répandue dans certains pays africains et moyen-orientaux, tels que l’Algérie, le Yémen, la Malaisie et l’Indonésie. En Inde, le cannabis a longtemps été utilisé en médecine traditionnelle dans la préparation de tisanes et de bouillons pour traiter les troubles intestinaux, les infections respiratoires et les douleurs musculaires. La médecine traditionnelle chinoise a utilisé le cannabis sous forme de thé, de poudre ou d’huile pour traiter diverses conditions depuis des milliers d’années.

Aussi utilisé comme un anti-inflammatoire, le cannabis aide à réduire l’inflammation associée à des maladies chroniques, comme l’arthrite. Elle peut aussi traiter des troubles du système nerveux, comme la schizophrénie et le trouble bipolaire, et améliorer l’appétit chez les patients atteints d’un cancer.

Les essais cliniques montrent que le cannabis peut aider à soulager les effets secondaires de la chimiothérapie anticancer, tels que le manque de nourriture et la nausée. Les médicaments destinés au traitement du cancer contiennent souvent du THC ou du CBD. Cependant, on ne sait pas si ces produits peuvent prévenir le cancer.

Des essais cliniques contrôlés ont montré que les cannabinoïdes peuvent aider à réduire les symptômes de la maladie de Crohn.

Les risques du cannabis médical

Les patients qui souffrent de certaines maladies peuvent être autorisés à consommer du cannabis médical. Ils doivent se procurer des médicaments en vente libre dans certains pays, ou du cannabis sur recommandation d’un médecin spécialisé. Le cannabis médical est disponible dans un certain nombre de pays. Mais à quoi ressemblent les risques d’utiliser du cannabis plutôt que d’autres médicaments à base de plantes ?

Un mélange de THC et de CBD est disponible sous forme de gélules pour soulager la douleur. Les effets secondaires les plus courants incluent des étourdissements, la nausée ou un état d’euphorie modérée, des vomissements, des difficultés respiratoires, des crampes abdominales et une augmentation du rythme cardiaque. Une dose trop élevée peut provoquer des hallucinations ou des crises convulsives.

Le consommateur peut tomber malade après avoir inhalé de la fumée contenant de la moisissure. Il pourrait aussi avoir un état d’esprit bizarre, se sentir nerveux ou fatigué, avoir des maux de tête ou des difficultés à dormir. Les effets secondaires peuvent être plus graves chez les personnes vulnérables telles que les enfants et les personnes âgées.

Le cannabis a été utilisé par les humains depuis des milliers d’années. Les Chinois l’utilisaient d’ailleurs pour les douleurs menstruelles et comme remède contre la fièvre. Il y a peu de risque concernant une utilisation médicinale.

Aujourd’hui, la plupart des pays ne considèrent le cannabis comme une plante médicinale. Mais sa culture est autorisée dans certains pays, notamment dans le cadre d’expériences scientifiques.

L’investissement dans le cannabis médical 🚀

Les investissements au cannabis médical ont connu une croissance de 30% en 2018, et 60% en 2020 selon une étude de New Frontier Data. Bien que les investissements dans les produits du cannabis médical aient augmenté, le marché du cannabis récréatif a explosé. Cette croissance est due à plusieurs facteurs, dont le fait que des producteurs et des distributeurs n’ont pas encore atteint l’équilibre économique.

D’une manière générale, les investisseurs ne sont pas encore prêts à investir dans l’industrie du cannabis récréatif à cause de la faible légalisation. Les investisseurs craignent que les gouvernements ne permettent pas plus la légalisation du cannabis récréatif. D’autres mettent en garde contre les risques liés au fait que la majorité des lois concernant le cannabis sont encore en cours d’examen. Quoi qu’il en soit, la légalisation du cannabis récréatif semble se rapprocher.

Ce qui est encore plus intéressant dans cette étude est que les investisseurs ne sont pas seulement prêts à investir dans les produits du cannabis médical, mais également dans l’industrie de la marijuana récréative. D’après l’étude, les investisseurs ont investi plus de 20% des sommes qu’ils ont dépensées dans ces deux industries sur la période comprise entre 2017 et 2018.

De plus en plus de plateforme propose d’utiliser le financement participatif pour la croissance dans le cannabis médicale. C’est le cas notamment de la société Juicy Fields qui propose l’investissement dans le cannabis par le biais du crown growing. En achetant un pied à distance, vous recevez les bénéfices une fois la culture, puis la vente des fleurs effectuée directement par le cultivateur.